22/04/1914 – Lettre de Jeanne à Camille

Découvrez la lettre de Jeanne à son petit frère qui repart à son école d’agriculture, en internat. Elle lui fait des recommandations touchantes, où transparaît l’amour quasi maternel de la sœur pour le frère. Elle éclaire aussi l’avenir sur le comportement du futur soldat.
JeanneMon cher petit Camille,
As-tu fait un bon voyage, à quelle heure es-tu arrivé à Grand-Jouan, as-tu rencontré les camarades dont tu parlais ? Tu as oublié ta cravate bleue. Comme je sais qu’elle t’est utile, je vais me rendre à La Poste tout à l’heure pour te l’envoyer, ainsi qu’un mouchoir que tu as laissé ici. LeLettre22041914s quelques jours passés près de toi m’ont semblé bien court, mon petit Camille, mais trois mois seront bien vite passés et nous serons – je l’espère – de nouveau réunis. Mange bien, porte-toi bien et travaille de même. Du courage, « toujours plus », n’est-ce pas mon petit frère ? Instruis-toi, tu en connais l’utilité, tu prépares ainsi ton avenir. Écris bien vite à tonton (Denis), si tu ne l’as pas encore fait. Ici tout le monde est en aussi bonne santé que lors de ton départ. Dédé est toujours un amour d’enfant et son petit frère profite à vue d’œil. Je ne pars pas jeudi, Émilia ayant son repos ce jour-là, nous le passerons ensemble. Je partirai donc vendredi pour Pons et samedi pour Matha. Écris-moi bientôt, et tu me diras si tu as reçu ta cravate. Je t’envoie les bons baisers de la part de tout le monde ici. Jeannette. Écris aussi à Charlot, cela lui fera plaisir.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s