16/09/1914 – Lettre de Denis Zaleski au préfet

Après Maxime, c’est au tour de Camille (classe 1915) de se faire incorporer. Denis Zaleski, le tuteur des enfants de son frère, demande le rapprochement des frères dans une lettre au préfet, comme la loi le propose. La requête ne sera pas entendue, puisque Camille sera envoyé à la caserne de Lons-le-Saunier, puis Pontarlier, où il fera son instruction militaire.
Portrait de DenisMonsieur le Préfet,
J’ai fait inscrire sur la liste du contingent de la classe de 1915 mon neveu et pupille Camille Albert Dieudonné Zaleski, né à Saintes le 25 octobre 1895, élève à l’école d’agriculture de Grand-Jouan près Nozay (Loire Inférieure).
Comme mon pupille demeure actuellement chez son beau-frère, M. Émile XXX, à Tasdon, près de La Rochelle, j’ai l’honneur de vous prier de vouloir bien autoriser mon neveu à être examiné par le Conseil de révision de La Rochelle (Charente Inférieure).
En outre, comme mon neveu a déjà deux de ses frères sous les drapeaux, Maxime Zaleski au 124e RI à Laval et Charles Zaleski, matelot-fourrier au 5e dépôt des équipages de la flotte à Toulon (Var), je demande qu’il lui soit fait application des dispositions de la loi lui permettant de choisir sa garnison et qu’il soit incorporé au 124e RI à Laval (Mayenne).
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments respectueux.
Signature : Denis Zaleski, chef de bureau honoraire à la Préfecture de la Seine.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s