21/12/1914 – Lettre d’Émilia à Camille

Émilia s’enquiert de savoir si son frère Camille, qui a rejoint la caserne de Lons-Le-Saunier, s’est adapté à la vie militaire. Elle lui donne des nouvelles de ses enfants, puis vante le bon air de la région. Pour finir, elle lui souhaite de gagner des galons pour la nouvelle année 1915. Le ton de la lettre est léger, presque anodin, comme si la guerre était une abstraction encore difficile à appréhender dans sa dure réalité.
La RocEmilia, fille de Marian Zaleskihelle,
Mon cher Camille,
Commences-tu à t’habituer au métier militaire ? Le changement de température ne n’a-t-il pas fatigué ? Il est vrai que l’air vif de là-bas est très sain. Ici, nous sommes tous en bonne santé, et même Riquet qui a une dent de percée. Jeanne est en ce moment avec nous. Elle doit repartir demain avec Dédé qui doit rester chez ses grands-parents une quinzaine de jours.
Nous te souhaitons tous, pour cette nouvelle année, une bonne santé et des galons ; avec nos vœux, reçois nos meilleurs baisers.
Ta sœur, Émilia.

Mon cher tonton Camille,
Je te souhaite une bonne année.
Dédé.

Donne-nous de tes nouvelles.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s