26/01/1915 – Lettre de Denis à Camille

Denis ne comprend pas le silence de Camille et le lui reproche. Il ne mâche pas ses mots. Apparemment, les lettres se sont croisées.
Portrait de DenisMon cher Camille,
Je t’ai écrit deux longues lettres, je t’ai envoyé le Guide du Gradé et ta cousine une paire de mitaines qu’elle t’a faite. Tu ne réponds pas et tu n’accuses même pas réception de nos envois. Je ne sais comment qualifier cela. Est-ce de la paresse ou de l’indifférence ?
Tu as bien le temps d’écrire puisque les soldats sont libres à partir de 6 heures et le dimanche.
J’attends une lettre de toi. Je t’embrasse. Ton oncle Denis.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s