31/01/1915 – Lettre de Camille à Denis

Camille détaille ses besoins en linge. Puis évoque la possibilité d’être tiré au sort pour partir au feu dans les prochains jours.
Portrait de CamilleMon cher oncle,
Ainsi que vous le dites, cela n’a rien d’attrayant d’écrire par un froid pareil. Pour comble, ce temps sec a recommencé depuis trois jours, il fait donc de nouveau -6 ou -7°.
On va prendre 4 soldats par escouade pour partir au feu. Ils vont être tirés demain et partiront dans 5 ou 6 jours pour Lons-le-Saunier pour être habillés et au feu vers le 15 février. Je vous préviendrai si le sort me place dans ces 4.
Pour le linge, je vous serai reconnaissant de m’envoyer une ceinture de laine, des chaussettes de laine, car je n’en possède pas de ce tissu. Je serais heureux aussi si vous pouviez m’envoyer une ou deux serviettes de toilette.
J’ai reçu également une lettre de Maxime. Il me disait qu’il allait passer quelques jours auprès de vous.
Je vous embrasse affectueusement ainsi que ma cousine.
Votre neveu.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s