19/02/1915 – Lettre de Denis au Capitaine

N’ayant toujours pas de nouvelles de son neveu, Denis prend sur lui d’interpeller le Capitaine pour être informé de la « nature » de la maladie. Et d’ajouter que Camille en serait affecté doublement puisque « c’est un jeune homme plein de courage, d’énergie et d’ardeur patriotique ». Craint-il que son Capitaine le prenne pour un « tir au flanc » ?
Portrait de DenisMonsieur le Capitaine,
En ma qualité de tuteur et d’oncle de Camille Zaleski, soldat à la 27e Compagnie du 44e RI, 14e escouade, j’ai l’honneur de vous prier de vouloir bien me donner des nouvelles de mon pupille de neveu. Je n’ai pas reçu depuis longtemps de lettre de lui ; dans sa dernière lettre, il m’annonçait qu’il était malade et qu’il m’écrirait dès qu’il le pourrait.
Craignant que mon neveu soit gravement malade, je vous serais reconnaissant, Monsieur le Capitaine, de vouloir bien me faire connaître s’il est sérieusement atteint et quelle est la nature de sa maladie, car je sais que c’est un jeune homme plein de courage, d’énergie et d’ardeur patriotique.
Veuillez agréer, Monsieur le Capitaine, l’expression de mes sentiments les plus distingués.
D. Zaleski, Chef de bureau honoraire à la Préfecture de la Seine.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s