01/04/2015 – Lettre de Charles à Camille

Charles a manqué d’être tué lors d’une opération. Il raconte avec force détails les circonstances à Camille non sans ajouter qu’il prend cela gaiement.
Charles, dit CharlotBelgique,
Mon cher Kinkin,

J’espère que tu es toujours en bonne santé. Pour moi, le beau temps me fait beaucoup de bien. J’ai bien manqué d’y rester avant-hier. Figure-toi, nous avons pris trois fermes aux Boches. Donc, avant-hier, on m’envoie avec mon escouade occuper la ferme la plus avancée qui est à 200 mètres des Boches. IL faut se mettre dans l’eau jusqu’aux genoux pendant deux cents mètres. Enfin, nous voilà dans la ferme ; je l’examine, 5 vaches pourries et un cochon qui infectent complètement l’air ; nous allons nous installer dans une petite cave qui sent la patate pourrie et le purin. 48 heures à faire là dedans, ce n’est pas rose ; enfin, on s’installe comme on peut. On voit les Boches de l’autre côté de l’eau se remplacer… Me voilà de faction pour toute la journée dans une meule de paille avec 2 bleus. Je les installe comme il faut et j’en fais autant. Vers neuf heures un « taube » [avion autrichien monoplan en forme d’ailes et queue de pigeon] nous arrive des lignes boches. Il passe au-dessus de la ferme et laisse tomber 3 fusées. Dix minutes après, un obus nous arrive et enlève le restant du pignon de la ferme ; les voilà qui nous arrosent avec du 57… Tout d’un coup, un obus tombe dans notre tas de paille ; la meule est bouleversée et le feu est dedans ; un 2e nous arrive et éclate à un mètre de nous. Il s’agit de déguerpir en vitesse, car le feu prend des proportions inquiétantes. Je fais dégager mes 2 hommes et je ferme la marche. Nous partons en rampant ; les Boches nous aperçoivent et nous sommes arrosés pour une pluie de balles. Je ne sais pas comment nous nous sommes sortis. Enfin, on arrive sain et sauf dans la cave.
Tu vois, mon cher Kinkin, que tout n’est pas rose. Mais, tu sais, nous prenons cela gaiement. J’espère que bientôt le grand coup va se donner et que nous allons les anéantir complètement. Bons baisers. Vite de tes nouvelles. Charles.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s