01/05/1915 – Lettre de Denis à Camille

Denis se remet peu à peu. Il adresse à Camille du linge divers : des chaussettes, un caleçon, un tricot et un mouchoir qui ne peut être lavé sans déteindre. Il est sans nouvelle de Charlot. L’inquiétude le ronge.
Portrait de Denis Mon cher Camille,
Je commence à aller un peu mieux, bien que la fièvre ne soit pas encore tombée. Je t’envoie avec ce mandat deux colis contenant un tricot plus fin, un caleçon et deux paires de chaussettes.
Nous sommes sans nouvelles de Charlot, nous sommes bien tristes et brisés.
Bohdane a mis dans un des paquets un mouchoir bleu, ne t’en sert que pour envelopper tes affaires parce qu’il déteint.
Bohdane et moi nous t’embrassons tendrement. Ton oncle, Denis. Jeanne arrive chez nous mardi pour 20 jours. Écris-nous plus plus souvent, bon courage, mon enfant.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s