25/06/1915 – Lettre de Denis à Camille

Denis, à son tour, évoque la mort de Maxime librement. Tellement librement qu’il se laisse aller à marquer sa préférence. Ne se rend-il pas compte qu’il évacue ainsi la douleur de Camille ? Ce malheur n’est-il pas, pour son neveu aussi, un coup terrible ? Camille, lui, doit rester debout pour correspondre à l’idéal familial. Même Denis, l’oncle aimant et prévenant, participe à l’avalanche de recommandations, somme toute compréhensibles, avec cette litanie qui n’en finit pas de se répéter. Soit prudent. Fais ton devoir. Écris souvent.
Portrait de Denis Mon cher Camille,
Je viens de recevoir tes deux cartes de Lons-le-Saunier qui m’apprennent ton départ au front. Notre inquiétude à tous sera augmentée par ton départ, alors que nous pensions que tu resterais à Pontarlier. Nous savons où se trouve le 158e que tu vas renforcer et c’est pour cela que nous voudrions avoir une lettre de toi aussitôt que possible. Donne-moi ton adresse sur le front dès que tu le sauras. Je t’enverrai un peu d’argent par mandat-carte qui pourra t’être payé, je crois, sans difficulté.
Les épreuves que nous traversons sont bien dures. Fasse Dieu qu’elles ne soient pas longues, mais tu dois bien comprendre que la mort de Maxime est un de ces coups terribles dont il est difficile de se relever. Il nous manque et nous manquera tellement, alors que sur lui reposaient tant d’espérances non seulement pour nous mais aussi pour vous. Mais il ne faut pas que tu te laisses abattre, tu as un devoir à remplir, mais ainsi que je te l’ai recommandé, sois bien prudent et reviens-nous bien portant.
Courage mon cher Camille, Bohdane et moi nous t’embrassons tendrement. Ton oncle Denis.
Ton oncle Charles va un peu mieux, il est venu me voir hier, il m’a chargé de t’embrasser.

Bon courage, mon cher camille, notre pensée te suivra. Ecris-nous souvent. Je t’embrasse tendrement, Bohdane.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s