06/07/2015 – Lettre de Charles à Camille

Charles est toujours au front. La carte militaire mentionne qu’elle ne doit comporter « aucune indication du lieu d’envoi ni aucun renseignement sur les opérations militaires passées ou futures ». Aussi ignore-t-on dans quelles tranchées il se trouve. En revanche, on sait que des zouaves du 4e régiment s’y trouvent également. Charles espère que son frère le rejoindra, ainsi se verront-ils… enfin.
Charles, dit Charlot Mon cher Camille,
Je viens de recevoir ta carte à l’instant. J’arrive des tranchées et je l’ai trouvée sur ma table. Aussi, quoique fatigué, je veux te répondre à l’instant. Je suis heureux pour toi que tu sois encore un peu, auprès de nos chers parents. Il y a de notre côté des zouaves du 4e Régiment. Si tu pouvais venir ici, nous serions très près l’un de l’autre et nous pourrions nous voir souvent. Ma santé est toujours bonne. J’espère aller pour quelques jours en permission. Cela ne serait pas trop tôt. À bientôt de tes nouvelles et bons baisers. Ton frère. Charles.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s