28/07/1915 – Lettre de Jeanne à Camille

Jeanne a hâte de partir à Paris pendant les vacances scolaires. Elle pourra ainsi embrasser son frère Camille. Elle espère que Charles sera d’ici là en permission.
Jeanne Matha,
Mon petit Camille,
Dès que j’aurai reçu ma réduction pour La Rochelle, je partirai et de là pour Paris. Si je la reçois assez tôt, j’ai l’intention d’arriver à Paris samedi soir, de sorte que nous pourrions passer le dimanche ensemble si, comme je l’espère bien, tu te trouves à Paris.
Merci pour ta bonne carte ; je suis contente, mon petit frère, que tu puisses ainsi aller chez nos chers parents si bons pour nous toujours. Ce contact avec eux te fait du bien.
Charlot attend toujours sa permission. Je voudrais que tu ne partes pas avant qu’il arrive.
À bientôt, mon petit Camille, je l’espère. Reçois les affectueux baisers de ta Jeannette.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s