09/01/1916 – Lettre de Camille à Denis

Première lettre de Camille de l’année. Jeanne est alitée en raison d’un malaise, il se demande si elle suit toujours un régime. Il remercie son oncle de lui avoir envoyé des douceurs pour les fêtes de fin d’année, des douceurs qui manquent cruellement dans les tranchées. 
Portrait de CamilleLe front (Belgique)
Chers parents,
Je suis heureux que ma lettre vous ait apporté quelque distraction et quelque consolation. Soyez certain qu’au jour de Noël et qu’au jour de l’An, ma pensée est allée souvent vers vous…
Je vous remercie pour le colis que vous m’avez envoyé. Ces petites douceurs au front, où l’on en est privé, font bien plaisir.
J’ai écrit à Jeanne il y a déjà assez longtemps, je n’ai pas encore reçu de réponse. Heureusement, vous me dites qu’elle va mieux, qu’elle se lève et que Charles a passé quelques instants avec elle. Il faut espérer que ce gros malaise ne sera rien et qu’elle guérira promptement. Suit-elle toujours un régime ?
J’espère que vous êtes en bonne santé. La mienne se maintient toujours de même. La température doit être assez douce à Paris, cet hiver. Ici, le vent souffle toujours avec rage.
Bador, Rodzinski, Albert sont toujours avec moi.
Bons baisers, mes chers parents + bien à vous. Camille.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s