06/10/1915 – Lettre de Camille à Denis

Camille connaît enfin son affectation : en Belgique. Au front, il retrouve Rodzinski et René Bador, son meilleur ami, qui tombera sous la mitraille le 24 décembre 1916.
Portrait de Camille Du front, Oostduinkerke (Belgique)
Chers parents,
Je suis affecté à la 44e Compagnie, 11e Bataillon. Je suis à la même compagnie que Rodzinski et à la même section que Bador. Rodzinski est cité à l’ordre de l’armée et par le fait même est possesseur de la Croix de guerre. Je vous écris à côté de mon René (Bador) qui écrit lui-même à ses parents.
Rodzinski a vu Charles hier et lui a parlé. Il se trouve cantonné à 5 km de moi. Charles doit venir voir Rodzinski demain après-midi en bicyclette. Jugez de sa surprise lorsqu’il m’apercevra.
Nous avons eu 36 heures de voyage. Je ne suis pas trop fatigué. J’espère que vous êtes toujours en bonne santé. Je vous remercie de toutes les bontés que vous avez eues pour moi. Je vous écrirai plus longuement bientôt.
Bons baisers. Camille.

05/10/1915 – Lettre de Camille à Denis

Camille est parti… Il est à Dunkerque. Destination, la Belgique.
Portrait de CamilleDunkerque,Dunkerque - La Tour
Chers parents,
Nous sommes à Dunkerque. Pas trop fatigué. Nous partons pour la Belgique.
Santé est bonne.
Nous sommes allés de Rosny à Noise-Le-Sec à pied. Bons baisers. Camille.

25/06/1915 – Lettre de Camille à Denis

Encore un contre-ordre ! Camille ne part plus pour le 158e RI, mais va à Rosny-sous-Bois. Il aura l’occasion de faire une dernière visite à son oncle avant le grand départ.
Portrait de CamilleDans le train,
Mon cher oncle,Gare Les Laumes-Alésia (Côte d'Or)
Je suis en route pour Rosny-sous-Bois. Je vais au 4e Zouave. J’espère donc vous voir dimanche prochain. Notre départ pour le 158e a été annulé, un contre-ordre étant survenu. J’espère vous trouver en bonne santé. À bientôt. Bons baisers à tous deux. Votre neveu. Camille.